La cathédrale Saint-Étienne de Vienne
   
  La cathédrale Saint-Étienne
  Administration de la cathédrale
  Le chapitre
  Construction
  Associations
  Heures d’ouverture
  DOMSHOP
  Horaires des offices
  Confession et écoute
  Visites guidées
  Musique
  Chœurs externes
  Concerts et manifestations
  Archives
  Contact
  Mention légale


 
 
 
Official sponsorship partner

www.smasung.at


La cathédrale Saint-Étienne

Un peu d’histoire

Pour décrire la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, aucun superlatif n’est trop fort…


...
...

...
...

C’est une maison de Dieu qui suscite de grandes émotions.
Héritage du patrimoine culturel, cet édifice célèbre sur la terre
entière n’a pas son pareil au monde.
C’est l’emblème national de l’Autriche et le symbole de l’identité autrichienne.
C’est une attraction touristique de premier ordre.


Malgré son importance culturelle, la cathédrale Saint-Étienne de Vienne reste avant tout une église :
Sept offices divins y sont célébrés chaque jour de la semaine, dix le dimanche. Les jours de grande fête liturgique (Pâques, Pentecôte, Noël, etc.), de nombreux fidèles aiment se rendre à la cathédrale Saint-Étienne qui est toujours superbement décorée.
Les offices d’intérêt général (mariages de célébrités, requiem pour des personnalités importantes, etc.) font souvent l’objet d’une retransmission en direct à la télévision. En de telles occasions et lors des grandes fêtes du calendrier liturgique, c’est la Pummerin qui sonne pour annoncer l’office.

L’édifice et le patrimoine culturel de la cathédrale Saint-Étienne

sont traités dans une multitude de livres, d’albums, d’études, etc.
L’unicité de cette cathédrale et les milliers de détails qui la composent font d’elle un trésor historique, artistique et architectonique.
Chaque ornement a une fonction, un contexte et une histoire : les autels, les portails, les tours, les piliers sculptés, les tableaux, …

Pendant les derniers jours de la seconde guerre mondiale, un incendie a sévèrement endommagé la cathédrale qui n’était plus que décombres et cendres. Grâce aux efforts déployés, sept ans suffirent à reconstruire la cathédrale.
L’emblème de l’Autriche et symbole de l’identité autrichienne était ressuscité.

Pour pouvoir préserver cet héritage culturel pour les générations à venir et pour l’empêcher de se dégrader, il faut en assurer la restauration minutieuse.

Avec près de trois millions de visiteurs par an,
la cathédrale Saint-Étienne est la première curiosité touristique de Vienne :
Des circuits dans la cathédrale et autour de l’édifice sont l’occasion de découvrir une multitude d’aspects intéressants. Il est également possible de gravir les tours (tour Sud, Türmer Stube), de monter au bourdon Pummerin en ascenseur (tour Nord), ou encore de descendre dans les catacombes. Les visites guidées proposées sont l’occasion d’obtenir des informations détaillées sur la cathédrale. 

Source : Dr. Annemarie Fenzl, archiviste diocésaine